INTERMEDIATION


A- A A+

Des besoins à l'offre technologique – Le périmètre de l'intermédiation

 

Le TASDA propose un lieu privilégié d’échanges, de rencontres et de coopération entre personnes en situation de perte d’autonomie, professionnels de la santé de toutes catégories, utilisateurs, fournisseurs, concepteurs et promoteurs de solutions de technologies de la Santé à Domicile et d’Autonomie.

Il s’agit de :
Faire connaître les solutions existantes à toutes les parties intéressées (diffusion des offres)

Faciliter l’appropriation des nouvelles technologies par les professionnels de terrain et les usagers/aidants

Apporter aux industriels une meilleure connaissance des besoins à satisfaire et faciliter la segmentation avec un ciblage des usages

Proposer des axes d’amélioration des offres actuelles au regard de retour d’usage (lead user) des utilisateurs et des professionnels (service à la personne)

Identifier des axes de progrès sur les modèles économiques, la coordination des services à domiciles, le cadre juridique

Contribuer à rapprocher les acteurs dans des projets et actions communs pour le développement des offres technologiques

L’action d’intermédiation du TASDA se développe aujourd’hui au sein des démarches suivantes :

La démarche « Bivacs » :

Vitrine technologique et diagnostic partagé de l’offre par les acteurs de terrain (voir la rubrique BiVACS)

 

Le projet ÉcoCité

Dans le cadre de la démarche ÉcoCité, le dossier présenté par la Ville et Grenoble Alpes Métropole figure dans les 13 projets retenus par l'État. Au coeur de l'ÉcoCité grenobloise, la Presqu'île représente le catalyseur d'un développement urbain durable. Ce projet va renforcer ses capacités d'innovation et d'expérimentation, et devenir le lieu où s'inventent les applications de notre vie quotidienne de demain. C'est un véritable laboratoire de la ville durable où se côtoient normes ambitieuses en matière de construction et de rénovation de logements, gestion coopérative et intelligente de l'énergie, gestion des déplacements et offre globale de mobilité, ainsi que nouveaux services et usages pour les habitants.


Le TASDA contribue à deux actions :

1/ Une étude de pré équipements de logement sociaux pour l’accueil de personne en perte d’autonomie (personnes âgées, personnes handicapées). Cette étude concerne 10% des logements sociaux de l’îlot Cambrige, elle est menée avec les bailleurs sociaux concernés, Actis et Pluralis.
2/ Une étude pour le développement d’un dispositif de médiation (vitrine technologique et "dynamique d’accompagnement") sur les innovations technologiques dans le domaine de la santé à domicile. Cette démarche rentre le cadre de BiVACS et du développement des mallettes informations.


Le Bouquet de service du Conseil général de l’Isère :

Autonom@Dom est le démonstrateur d’un bouquet de service d’aides humaines et techniques pour la santé à domicile et l’autonomie. Cette plateforme intégrée sanitaire et médico-sociale fonctionnant 24h/24 - 7 jours sur 7, se propose de défragmenter et de décloisonner l’organisation et les offres sanitaires et médico-sociales afin de réduire les ruptures dans les parcours de soin et de santé des personnes en perte d’autonomie et /ou porteuses de pathologies chroniques. Autonom@Dom devra par une évaluation pluridisciplinaire répondre à deux questions : Quel optima d’organisation et d’offres permet-il d’éviter des hospitalisations inutiles, le retour rapide et/ou le maintien sécure à domicile ? quelles évolutions sont nécessaires dans l’allocation des ressources de santé pour permettre un modèle économique pérenne ?

Les formations initiales ou continues :

Le TASDA intervient notamment dans le master à l’IEP de Grenoble, à l’UJF/UPMF dans le Master VST (Vieillissement, Santé, Technologie), dans la filière TIS (Technologie de l'Information pour la Santé) de l’école d’ingénieur de l'UJF Polytech et en formation continue pour le Diplôme de recherche et d'innovation (DRI) de l’UJF